Forum Julien Doré Index du Forum
Forum Julien Doré

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Union-L'Ardennais du 22/10/11

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Julien Doré Index du Forum -> MULTIMÉDIA -> ¤ Revue de Presse ¤
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
FYI


Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2009
Messages: 916

MessagePosté le: Sam 22 Oct - 11:47 (2011)    Sujet du message: L'Union-L'Ardennais du 22/10/11 Répondre en citant



Boucles blondes en pagaille, veste à sequins étincelante et jean moulant,
c'est un Julien Doré brillant qui a séduit la Cartonnerie durant deux heures, jeudi soir.

De passage à Reims dans le cadre de son Bichon Tour, l'Alésien avait,
pour l'occasion, troqué sa barrette contre une couronne de fleurs.

Dans une ambiance seventies nostalgique - lumières tamisées et paillettes à gogo -, le chanteur et son orchestre ont offert un beau show, tantôt posé, tantôt « déjanté ».

Un contraste séduisant, fragile et émouvant, à l'image de l'artiste, qui, derrière son bagout naturel, laisse entrevoir une grande sensibilité.

Entre les tubes de son premier album Ersatz comme Les Limites et ceux de son dernier opus - dans lequel on retrouve, ceci dit en passant, le Rémois Benjamin Lebeau de The Shoes -, dont Kiss me forever évidemment, les fans - et les néophytes - auront, sans aucun doute, été comblés.

Car il y en avait pour tous les goûts, entre percussions et contrebasse, trompette et tambourin. Il ne manquait rien, pas même le fameux ukulélé qui a fait sa renommée.

Et puis, comment résister à un Julien Doré cascadeur, pendu à la barrière du balcon, en plein concert, rattrapé au vol par quelques spectateurs ; à un Julien Doré généreux, offrant, avec ses musiciens, en sortant de scène, une prestation acoustique au cœur de son public… Un public, au passage, qui aura eu du mal à se réveiller. Dommage.

Boogers, en première partie, semblait avoir pourtant bien réussi à lancer la machine ! L'homme-orchestre tourangeau bourré d'humour aux sonorités electro-pop a été la bonne surprise de la soirée.

Marion DARDARD

source : lunion.presse.fr
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 22 Oct - 11:47 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Julien Doré Index du Forum -> MULTIMÉDIA -> ¤ Revue de Presse ¤ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com