Forum Julien Doré Index du Forum
Forum Julien Doré

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Progrès du 14/11/08

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Julien Doré Index du Forum -> ARCHIVES 2007 - 2008 -> ¤ Multimédia ¤ -> ¤ Revue de Presse ¤ -> ¤ 2008 ¤
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Droo
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2007
Messages: 3 586

MessagePosté le: Ven 14 Nov - 12:42 (2008)    Sujet du message: Le Progrès du 14/11/08 Répondre en citant

« Je veux jouer toute ma vie »

Julien Doré, le gagnant 2007 de la Nouvelle Star de M6, évoque la tournée qui fait halte ce soir au « Transbo »

>> On vous connaît par la télé, par votre premier disque, mais sur scène, ça ressemble à quoi, un concert de Julien Doré ?

La scène, c'est mon premier rapport à la musique. C'est comme ça que j'ai commencé. Cette tournée est composée des chansons de l'album, mais avec des versions différentes. On a retravaillé les arrangements et les couleurs musicales des morceaux. Parce que rejouer l'album à l'identique, ça ne m'intéresse pas.

>> Dans quelle direction musicale ?

On essaie de changer à chaque concert, de faire évoluer les morceaux d'une date à l'autre.
On n'a fait que quelques concerts pour l'instant, alors il me reste à trouver la bonne formule, adaptée aux scènes plutôt rock que l'on fait en ce moment.

>> Vous préférez les gros shows spectaculaires, ou les concerts intimes ?

Ça dépend qui est sur scène.
En ce qui me concerne, j'ai confiance en ma musique, je n'ai pas besoin de l'assister par de la pyrotechnique. Je fais confiance aux chansons que j'ai écrites.
Je n'ai pas besoin de polluer tout ça avec ce que l'on connaît de moi à travers le poste de télévision.

>> La télé, c'est un problème ?

Ah non, j'assume tout. Je laisse ça aux artistes maudits. C'est une chance d'aller à la télé, je ne veux pas rester dans mon grenier et vendre trois disques à ma famille. Et aujourd'hui on ne vend pas de disques sans la télé. Déjà qu'avec on y arrive difficilement…

>> Vous avez une culture télé ?

Oui, j'ai grandi avec la télé, d'une certaine manière, elle m'a fait grandir. Je la regarde encore beaucoup aujourd'hui. Ça fait partie de moi, autant que certains disques importants.

>> Elle n'a pas engendré des clichés sur vous ?

Si bien sûr, mais ce n'est pas grave. Quand on fait une émission comme la Nouvelle Star, les gens s'approprient une partie de vous, c'est compréhensible. C'est même plutôt chouette.

>> Avec la tournée, vous découvrez votre vrai public…

Oui, c'est vrai. Il y a beaucoup de jeunes gens, de 20-25 ans, mais aussi pas mal de quinquagénaires. C'est assez varié. Je m'attendais à un public très jeune, très féminin, et il est bien plus composite, en fait.

>> C'est le public de la Nouvelle Star ?

Oui, mais ça évolue. On est dans un réseau de salles rock, alors forcément, ça joue. Et puis il y a aussi des gens qui sont arrivés avec l'album, qui ne connaissait pas l'émission. En fait c'est un mix…

>> Vous jouez beaucoup de reprises ?

Quelques-unes, ça dépend des soirs. Il y a « Russian Roulette », des Lords of the New Church, un peu réarrangée. Je joue aussi la « Dolce Vita » de Christophe en ukulélé-voix, puis la chanson de Gainsbourg, « SS in Uruguay » qui était sur l'album.

>> Vous allez faire les festivals d'été ?

Ça me plairait, bien sûr. Je veux jouer toute ma vie, et pas m'arrêter en février ! Mais en fait je n'en sais rien, ça ne dépend pas que de moi. Les dates se calent, les salles se remplissent. Moi, mon objectif c'est juste de savoir où je me réveille, le matin, dans le bus de la tournée…

>> Tout va bien alors ?

Ah oui, je suis ravi. Là je vis un fantasme. Faire une balance, des interviews, le concert, le tour-bus, c'est génial. C'est un peu cliché, mais je ne vais pas faire semblant d'être blasé. J'attendais ça depuis longtemps. C'est un truc de gosse, mais je suis hyper fier de boire des bières avec mes potes, dans le bus après le concert…

> Julien Doré, ce soir à 20h30 au Transbordeur, 3 boulevard Stalingrad, Lyon-Villeurbanne.

Propos recueillis par Thierry Meissirel

Source : www.leprogres.fr

Merci à helios, forum crazy-julien
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Nov - 12:42 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Julien Doré Index du Forum -> ARCHIVES 2007 - 2008 -> ¤ Multimédia ¤ -> ¤ Revue de Presse ¤ -> ¤ 2008 ¤ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com