Forum Julien Doré Index du Forum
Forum Julien Doré

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LeSoir.be du 01/11/08

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Julien Doré Index du Forum -> ARCHIVES 2007 - 2008 -> ¤ Multimédia ¤ -> ¤ Revue de Presse ¤ -> ¤ 2008 ¤
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Droo
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Avr 2007
Messages: 3 586

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 16:48 (2008)    Sujet du message: LeSoir.be du 01/11/08 Répondre en citant

Julien Doré a fait son cirque

Nouvelle star télévisée, vedette médiatico-musicale de l’année, faux rebelle controversé, il restait à Julien Doré à faire ses débuts sur une scène belge, vendredi soir au Cirque royal, et faire taire les derniers sceptiques pour prouver qu’il était là pour durer.

En deux heures denses, pour ne pas dire héroïques, le nouveau sexe symbole de la pop française a régalé un public qui lui a finalement fait un triomphe, dorénavant convaincu que sous ses allures de pitre surréaliste, se cachait un véritable talent original à prendre très au sérieux.

Après une entrée en matière rock avec le Normand Darko Fitzgerald, qui cite Cat Power et reprend « A forest » de Cure, Julien apparaît en marcel noir révélant ses tatouages. Quelques animaux, une lampe, une attitude rock… L’artiste en équilibre cultive les paradoxes : assume son passé (quitte à introduire « Les limites » par un bout destroy de « Moi, Lolita »), perpétue le second degré permanent (quitte à ne pas toujours être très fin), s’amuse et en même temps livre avec brio ses chansons bien rendues par un groupe solide que mène le guitariste Arman Méliès.

Le public porte littéralement le jeune chanteur de plus en plus à l’aise à alterner ses chansons connues, des inédits et, bien sûr, un paquet de reprises. On retiendra surtout le final explosif de « Bouche pute », avant un premier rappel en compagnie de son idole : David Bartholomé de Sharko. A l’ukulélé évidemment pour « Excellent », avant un tout aussi brillant « I need someone ».

Tout réussit à Doré, même quand il fait monter une demoiselle sur scène pour jouer le jeu de la séduction, en italien ou sur un « First lady » bien monté.

Au jeu de la prétention décalée, l’homme est fort mais on lui pardonne tout quand il chante seul, à l’ukulélé, « La dolce vita » de Christophe, avant le fameux « SS in Uruguay » de Gainsbourg.

Et Julien de terminer comme il a commencé, - en hommage à Arno pour ceux qui connaissent par cœur les concerts du roi ostendais -, en tapant comme un malade sur ses deux cymbales.

Le personnage peut donc énerver mais derrière, se cache une vraie bête de scène, un chanteur à l’univers propre qui a réussi à offrir une musique de qualité et du bonheur à un public heureux d’assister à la naissance d’une étoile qui ne filera pas. THIERRY COLJON

Julien Doré revient à l’AB le 25 mars. Infos www.abconcerts.be

Source : http://blogs.lesoir.be

Merci à perlimpimpim, forum crazy-julien
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 1 Nov - 16:48 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
rodéo


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2007
Messages: 1 505
Localisation: Liège

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 18:27 (2008)    Sujet du message: LeSoir.be du 01/11/08 Répondre en citant

Thierry Coljon... Okay voit des reprises où il y a des étoiles: sinon... Neuneu à coeur Neuneu à coeur Okay
_________________
**Julien Doré en live, c'est sismique!**

"Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue."(Albert Einstein)
Revenir en haut
Nane


Hors ligne

Inscrit le: 09 Oct 2007
Messages: 2 527
Localisation: Ottignies (Belgique)

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 18:34 (2008)    Sujet du message: LeSoir.be du 01/11/08 Répondre en citant

Citation:
Le personnage peut donc énerver mais derrière, se cache une vraie bête de scène, un chanteur à l’univers propre qui a réussi à offrir une musique de qualité et du bonheur à un public heureux d’assister à la naissance d’une étoile qui ne filera pas. THIERRY COLJON


je n'en ai jamais douté un seul instant Okay
_________________
Conduis-moi où les fées s'envolent
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:40 (2016)    Sujet du message: LeSoir.be du 01/11/08

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Forum Julien Doré Index du Forum -> ARCHIVES 2007 - 2008 -> ¤ Multimédia ¤ -> ¤ Revue de Presse ¤ -> ¤ 2008 ¤ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com