Forum Julien Doré Index du Forum
Forum Julien Doré

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le futur single "Moi, Lolita"
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Julien Doré Index du Forum -> JULIEN DORÉ -> ¤ Son Salon de Discussion ¤
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
wordfly
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 15:18 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

Y a t'il des juristes et/ou spécialistes des droits d'auteurs pourraient confirmer ou infirmer ?
Même si tout le monde attend de Julien un album qui lui ressemble avec sa musique et ses textes (du moins écrits pour lui), ce garçon a un tel talent de déstructuration de chansons (tant au niveau des textes que de la mélodie) que ce serait dommage (a mon avis) qu'il ne puisse l'exprimer au delà de la NS.
Désolée pour cette question légèrement HS et tant qu'à faire merci à Bruit invisible pour sa fraicheur et sa simplicité.


bonne question
je dirai que les changements de textes doivent être accepté par les ayant droits et n'enleverai rien au montant des pepettes....à verifier
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 16 Juil - 15:18 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
zoo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 15:28 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

S'il ne réclame pas ses propres droits sur les modifs il peut toujours négocier à l'amiable avec les ayant-droits celui de le faire quand même... La question c'est que si l'agent d'Aliz ou sa prod ont acheté l'exclu des drotis francophones, alors en effet on ne peut même pas produire quelque chose qui pourrait être déclaré comme une autre version traduite de Mylène F.

Il n'y aurait qu'à négocier avec les Fr -- or dans ce domaine des droits, vu les dernières lois, nous sommes un des pays les moins souples du monde, parce qu'il y a toute une kyrielle d'enseignes semi publiques ou plutôt maintenant privées, qui en vivent juteusement avant d'en redonner aux ayant droits -- toujours servis en fin de parcours avec ce qui reste après les prélèvements au passage dans ces offices qui recensent, capitalisent et comptabilisent les rentrées;-)

SACEM, SCAM, SCELF, etc...


Dernière édition par zoo le Lun 16 Juil - 17:48 (2007); édité 3 fois
Revenir en haut
wordfly
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 15:33 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

en gros il faudrai qu'il lache c'est droit a lui pour juste les trois ou 4 modifs de mots et la variations de la mélodie à mylene comme si c'était elle qui avait produit la nouvelle version?
Revenir en haut
zoo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 16:04 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

wordfly a écrit:

en gros il faudrai qu'il lache c'est droit a lui pour juste les trois ou 4 modifs de mots et la variations de la mélodie à mylene comme si c'était elle qui avait produit la nouvelle version?



Oui pour les modifs textes.. (non même pas parce, qu'il faudrait encore que cette nouvelle version soit déclarée comme propriété des ayant droits de l'autre, pour que la SACEM y retrouve ses petits ).

Dès qu'il y a une exploitation publique de cette chanson, la SACEM prélève des droits aux organisateurs (même dans le cas des concers gratuits il y a en principe des forfaits basiques, sauf accord exceptionnel), c'est pourquoi il est impossible de chanter publiquement autre chose que la forme correspondant aux ayant-droits. (là c'est l'ayant droit d'Alizee, prod agent maison de disque ou elle, qui bétonne le racket - si je puis dire)

(La NS étant probalement au contraire dans un cadre d'accord particulier avec la SACEM cadrant la possibilité de créations, mais certainement payant des droits de toutes façons sur les chansons interprétées).

Pour en revenir à Moi Lolita, là nous sommes dans un cas plus complexe car on le retrouve pour la musique : cette fois il ne s'agit pas de la version musicale de Alizee qui puisse empêcher celle de Julien, car les droits musicaux restent en principe tenus par leurs créateurs originaux. Donc si Mylène Farmer est d'accord pour donner à Julien le droit d'adapter la musique, il reste un problème éventuel :

A savoir que Julien ayant tellement clamé que c'était la version qu'il avait faite avec ses amis (alors que nous savons tous qu'elle n'a rien à voir, même si le concept bluesy avait été imaginé voir déjà joué ensemble (?) -- à la demande de Julien d'ailleurs d'après ce qu'il a dit --, la forme réalisée par Julien pour Baltard est celle qu'il a faite avec le pianiste et l'orchestre, qui n'est pas une reproduction de celle de DUE même si elle en était une version dérivée (on a toujours le droit de s'inspirer de quiconque). Cela a été exprimé par Marianne James et reconnu par Julien lors du prime.

Mais DUE peut considérer que la version de Baltard lui revienne, et exiger d'être associé aux ayants droits du single, ce qui compliquerait tous les contrats, en accroissant les droit au niveau de la prod ; cela rendrait bien cher un single issu de la nouvelle star... s'il fallait payer deux fois les droits, en outre de ceux de Mylène F., à considèrer ceux de la NS qui avait procuré l'adaptation musicale du live, sur la musique... soit trois ayant droits pour la musique (c'est du quasi jamais vu, ou très rarement, sinon les pros ne pourraient en vivre;-) -- et là je ne prends même pas l'hypothèse du pire de la configuration des droits, qui serait un conflit sur l'interprétation musicale elle-même entre DUE (voulant retourner à sa première version bluesy) et la version nouvelle star... où il n'y aurait plus qu'un droit voisin de marque NS -- d'où la qestion de fonder un label NS suggéré par Marianne ? -- grèvant les pleins droits musicaux, déjà partagés en deux entre Farmer et DUE.

Et Julien produira pour toucher très peu de choses vmême sur un succès, sauf repartagé avec tous ses potes installés comme ayant droits sous le nom d'un ou des groupes, pour une version qui ne pourra jamais être top s'il ne peut toucher au texte... Donc la pillule doit être amère.. comme c'est lui qui est allé sur le front, le fusil à l'épaule pour faire sa guerre, les groupes restant aux arrières gardes...

Et là, au fond droo (et setha avec la galette virtuelle) avait raison de dire que ça ne serait jamais quelque chose de magique que sous la forme mp3 restant de la nouvelle star.

Je crains que ce ne soit bien mal parti pour Moi Lolita et me demande ce qui va sortir finalement...
mais je crains aussi,inversement de gros pbs sur l'albim solo, si les compos dont il était question étaient celles que Julien avaient faitespour ses groupes (une maquete de DUE étant déjà prête).

Je ne voudrais inquiéter personne, mais il se pourrait qu'un des prioncipales causes de son malaise actuel, dont personne ne pourra nier qu'il affecte l'apparence de son visage, puisse être de devoir négocier la disparition de sa version de Lolita comme de son album solo, au profit de choses alternatives qui seront des erzats de ce qu'il avait cru possible... et qu'il sent des objets de qualité poétique ou sensible improbable, vu le contexte de compromis et de pressions restrictives.

Dans ce cas, il faudrait qu'il décide de remettre à un an ou plus son album solo avec de nouvelles compos de son cru qui ne soient pas atachées au groupe.. pour peu que DUE ne revendique pas que ce contrat de Julien soit le sien et ne veuille pas en faire son propre album, au lieu de créer son label indépendant. de groupe.

Tout s'arrange toujours avec les pros juristes des prod de disques, mais la pillule est sévère contre les affects et les rêves.

A créer par le hack on oublie la sortie en droits, et tout le problème du hack est là... comme la question des samples en remix au début du hip hop en France. C'est toujours un peu insurrectionnel... çapasse très bein dans les faits et à l'acte non commercial, mais pas en commerce.


Dernière édition par zoo le Lun 16 Juil - 17:49 (2007); édité 2 fois
Revenir en haut
D'un bruit invisible


Hors ligne

Inscrit le: 10 Juil 2007
Messages: 106
Localisation: Lille

MessagePosté le: Lun 16 Juil - 16:08 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

quelle tristesse ! heureusement que les mp3 existent et que nous avons pu enregistrer et récupérer les chansons chantées par lui à la NS...
Moi, j'étais persuadée que mylène farmer avait accepté LA VERSION PERSO de juju (et des due). Je me disais que vu son oeuvre musicale l'allusion aux chaTTES, au dadaisme, etc, lui avait plu. M'enfin bon nous verrons...
rooh, et dire que je passe mon code de la route DEMAIN... affraid
_________________
D'un Bruit encore Invisible

"Les flaques de papier sur les murs ont parfois la couleur des sons que tu bois."
Revenir en haut
MSN
wordfly
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 16:21 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

pour les compo avec DUE je pense qu'il n'a pas l'intention de les utiliser (il l'a dit il les garde s'eparer de son album solo....parcontre lolita c'est vrai qu'au finale tout va dependre des accords finaux (long et laborieux).....et bien finalement la sortie du single va être plus interessante qu'il n'y parait rien que pour voir ce que la maison de disque à réussi à negocier.
Revenir en haut
zoo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 16:36 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

J'ai montré l"es différentes possibilités légales et je ne sais pas vers quelle solution il va (ce ne sera ps lui qui la trouvera de toutes façons, mais les juristes de la maison de disque au mieux de leurs intérêts et de ceux de la NS,et comme le problème viendra de lui au départ, il n'aura pas le choix et devra se soumettre à la solution viable pour la maison de disque, y compris si cet arbitrage commercial pour des raison utiles ou nécessaires devait l'humilier ou le désavantager devant ses propres camarades)...

Mais je suis absolument convaincue que Julien est actuellement en train de vivre un terrible désanchantement, une violence affective à son amour pour ses amis en même temps qu'une blessure symbolique forte dans le domaine créatif, avec un sentiment d'injustice, vu l'effort colossal qu'il a fait seul à la NS pour s'arracher au marécage camarguais, en faisant tout mour ne pas laisser ses mais en arrière..

En création : de plus un terrible désanchantement, en découvrant les réalités commerciales qu'il ne puisse plus faire le papillon magique voletant et butinant librement dans le fonds musical de référence, pour créer du neuf.. Mais devra s'arracher musicalement seul pour concevoir sa musique, et manipuler le collage avec adresse en l'absorbant pour qu'il devienne invisible (à l'écoute,- jer pense à Bruit encore invisible), sinon l'écrire du moins la tracer et la structurer, pour la faire interpréter par des musiciens au coup pour coup, pas par des groupes habituels.

Et je pense que jouer avec ses groupes maintenant, même si c'est en quelque sorte obligé, sera devenu une containte au lieu d'une passion imaginée antérieurement.

Du moins si rien ne s'arrange jamais ne serait-ce quepar des ruptures, il doit être dans de très mauvais trips de ce genre en ce moment, logiquement -- d'où à mon avis qu'il se tue un peu (en fait ces choses là le tuent un peu plus qu'une personne normale, Julien étant un artiste et un poète) sous ses ambitions -- réelles aussi.

Il faut toujours mourir pour renaître à la création, mais tout dépend de sa capacité d''aszcèse et de rigueur éthique à son propre égard et pas à l'égard des autres, à la rentrée.. et aussi de la qualité de son nouvel entourage (laquelle à mon avis est très improbable tant intellectuellement que professionnellement étant surtout un entourage privé lié à la com, pas aux arts ni à l'écrit :

Et si Christophe Willem l'aidait à se dépatouiller du pb humain lié au métier, à la rentrée, comme ça amicalement, lui qui connait aussi bien le suivi talonnant du dispostif des relations publiques s'intégrant à la vie et d'avoir su s'en défendre (d'après ce que dit Rodeo), mais aussi peut déjà raisonner en terme critique et utile de la question des droits lmalgré les attachements affectifs ?...

MAIS l'ulitmle question alors est : DUE et Jean d'O sont-ils est-il déjà sous contrat ? si oui, lequel et avec qui ? En quoi cela laisse-t'il encore ou pas une base de manoeuvre autonome ou au contraire aliène Julien, ne découvrant que maintenant les consquences matérielles de tout ça aux dépens de ses nouvelles rencontres artistiques ou de son univers de création personnel ?


Dernière édition par zoo le Lun 16 Juil - 17:33 (2007); édité 3 fois
Revenir en haut
pomme


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2007
Messages: 112

MessagePosté le: Lun 16 Juil - 16:42 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

Tu parles de Christophe Willem? Il n'a jamais fait référence à lui, c'était toujours Christophe des Mots Bleus, et là, on ne sait rien d'un collaboration possible ou pas... Et Christophe Willem est arrivé dans le jeu vierge de tout attachement professionnel, pour autant que je sache.

On comprends qu'il parle dans ses dernieres interviews de 3 ou 4 ans pour son album solo...On voit pas comment il pourrait faire autrement dans ces conditions, à moins de sortir une chose consensuelle et qui ne lui ressemblerait pas vraiment...ce dont il s'est tojours défendu. Quand on voit le temps qu'il a fallu à Willem pour sortir son opus, qui au final est médiocre...

A moins d'avoir sous le pied quelques compos persos tout à fait indépendantes de ses groupes? (mais évidemment, pas sûr qu'elles conviendraient à un album qui se doit d'être tout public, maintenant qu'il a gagné le jeu)


Dernière édition par pomme le Lun 16 Juil - 16:48 (2007); édité 1 fois
Revenir en haut
wordfly
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 16:48 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

des compo il doit en avoir et il doit interesse des auteurs faut qu'en même partir battue avant de l'être...tient a propos il est signe chez qui arno? désolé pour le HS
Revenir en haut
zoo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 16:52 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

Je sais pas mais si tu veux mon avis il est dans une rude m... et totale (privée, publique, affective, professionnelle, imaginaire, et symbolque) réels, parce que comme tous les créateurs et les poètes ou les artistes vrais, tout pour lui est dans tout. D'où les risques encourus par sa fragilité vu ses tendances auto-destructrices.

Sauf que à poursuivre à souffrir en s'auto punissant, loin de résoudres les problèmes de création... et privés, il est probable que pour l'instant il en soit encore enfoncé plooutôt qu'émergeant. Il est en plein dedans.

Il aura bcp de ruptures à faire pour faire bleu et rencontrer les gens -- qu'il rencontre déjà mais apparemment rate au tournant puisqu'iln'y est jamais seul, qu'il s'agisse de l'album, de Lacroix, etc..

Willem peut l'aider -- si Julien va le chercher pour se faire conseiller humainement (Willem l'a dit au rappel), pas obligatoirement musicalement... et aussi parce qu'il est briffé de ce qui luiétait arrivé, tout en étant extériuer à ce qui arrive à Julien (même le talonnage du buzz d'une certaine façon que Julien fréquente, au contraire Christofe avait pu s'en défaire).


Dernière édition par zoo le Lun 16 Juil - 17:29 (2007); édité 2 fois
Revenir en haut
zoo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 16:55 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

wordfly a écrit:

des compo il doit en avoir et il doit interesse des auteurs faut qu'en même partir battue avant de l'être...tient a propos il est signe chez qui arno? désolé pour le HS





s'il veut gagner sa vie avec la musique, comme il est un créateur et pas un crooner exécutif, il va devoir envisager de faire comme Gainsbourg et d'autres : de créer SEUL ses thèmes et ses textes, et de se contenter de producteurs musicaux ou d'arrangeurs, pas de compositeurs. En général sur cette base on compte quatre ans pour un album.

Et aussi,pour en vivre, de le faire pour les autres au titre de la sensibilité poétique texte/musique (ce qui constiituait une source égale à la création des revenus de Gainsbourg)

Le régime des droits d'auteur s'est durci de prélèvements lourds des droits voisins aujourd'hui,s'ilne procède pas comme ça, il sera écrasé par le poids du travail sans contraprtie équivalente, et se retrouvera toujours dans de lours problèmes de droits comme il adaptera toujours ce qui lui sera donné.

Même Johny Halliday qui n'écrivait rien, ni paroles ni musiques, a perdu contre Universal : il a gagné en appel sur la récupération de ses matrices musicales, mais avec interdiction de les exploiter à cause des droits de production détenus par Universal. Il a tenté de faire racheter ses contrats mais la barrfe était trop haute : captif il est revenu chez Universal sous leurs conditions. (Pascal Nègre)


Dernière édition par zoo le Lun 16 Juil - 17:04 (2007); édité 2 fois
Revenir en haut
pomme


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2007
Messages: 112

MessagePosté le: Lun 16 Juil - 16:58 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

Exactement le délai dont il parle dans ses dernières interviews...Oui, mais on ne lui laissera pas tout ce temps là, imagine: trois autres hypothétiques gagnants NS plus tous les autres qui arrivent (starac et autre), plus les autres artistes indépendants de ces système...le buzz sera bien trop refroidi...

On peut imaginer qu'il se diversifie dans d'autres domaines aussi
Revenir en haut
wordfly
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 17:04 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

zoo a écrit:
wordfly a écrit:

des compo il doit en avoir et il doit interesse des auteurs faut qu'en même partir battue avant de l'être...tient a propos il est signe chez qui arno? désolé pour le HS



s'il veut gagner sa vie avec la musique, comme il est un créateur et pas un crooner exécutif, il va devoir envisager de faire comme Gainsbourg et d'autres : de créer SEUL ses thèmes et ses textes, et de se contenter de producteurs musicaux ou d'arrangeurs, pas de compositeurs. En général sur cette base on compte quatre ans pour un album.


ben ca je me doute que le premier album solo voir peut etre son unique ne sera pas forcement une pepite en or...j'espere qu'il va faire un truc qu'il lui conviendra et e prenant compte tout le panier de crabes en gros allez juju.......il a un pied dans le systeme qu'il l'utilse pour s'accomplir dans les domaines qu'il souhaite........et avec le temps va tout s'en va.........

bon je reviens a lens il y a pas de video sur les deux autres morceaux?
Revenir en haut
rodéo


Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2007
Messages: 1 505
Localisation: Liège

MessagePosté le: Lun 16 Juil - 17:20 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

zoo a écrit:
Et si Christophe Willem l'aidait à se dépatouiller du pb humain lié au métier, à la rentrée, comme ça amicalement, lui qui connait aussi bien le suivi talonnant du dispostif des relations publiques s'intégrant à la vie et d'avoir su s'en défendre (d'après ce que dit Rodeo)


la seule chose que j'aie dite, c'est que Christophe Willem avait dit, lui-même, qu'il avait obtenu l'album qu'il voulait.
-Le reste n'a rien à voir avec mes propos, même si c'est un vrai détail...-
_________________
**Julien Doré en live, c'est sismique!**

"Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue."(Albert Einstein)
Revenir en haut
zoo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Juil - 17:21 (2007)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita" Répondre en citant

ils savent qu'il est doué avec une intuition pour plaire : s'il est capable du radicalisme et des ruptures nécessaires pour composer ses musiques (on n'a pas besoin d'être un instrumentiste virtuose pour entendre mentalement et structurer une musique, il y a aussi toutes sortes de techniques de collage, comme en écriture) et écrire les textes seuls, ne pas s'embarrasser d'aréopages avant la prod, comme Baltard peut le laisser supposer, ils attendront et lui donneront ses moyens. En attendant il vivra en faisant des photos de mode (s'il se démolit pas l'apparence tout en gardant SON caratère car sinon il n'a pas du tout le gabarit), du théâtre ou du cinéma, et publiera un livre, ou/et commencera à travailler comme consultant musical pour d'autres.

C'est tout à fait jouable, (s'il est sobre dans la vie-- s'il ne consumme pas son temps et son énergie en discussions de bars avec des gens qui exploiteront les idées ainsi amicalement échangées, dans les boites les bars et les lieux mondains du fric plutot que de la création etc... )
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:44 (2016)    Sujet du message: Le futur single "Moi, Lolita"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Julien Doré Index du Forum -> JULIEN DORÉ -> ¤ Son Salon de Discussion ¤ Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 1 sur 8

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com